Combien coûte l’ESTA ?

Préparer un voyage à l’étranger, que ce soit un voyage aux USA ou ailleurs, demande un certain budget. Outre le prix du passeport biométrique, du billet d’avion, de l’hébergement, de la nourriture et des activités, il faut, pour voyager aux Etats-Unis, faire une demande d’autorisation de voyage. Il peut s’agit d’un visa USA ou d’une autorisation ESTA. Les ressortissants français sont exemptés de visa américain pour certains séjours aux USA, mais sont tout de même sujets à l’obtention, avant le départ, d’un ESTA.

Nous nous penchons ici sur le coût d’un ESTA et d’un visa américain afin de déterminer lequel sera le plus avantageux pour votre voyage aux Etats-Unis.

Prix Esta

Prix Esta

Le prix d’une autorisation ESTA

Au moment de son instauration, l’ESTA était gratuit. Il n’en est rien aujourd’hui. Cela étant dit, l’ESTA reste très abordable. Le gouvernement américain a décidé de demander 14 dollars américains pour chaque demande d’ESTA : 4 $ pour les frais de dossier et 10 $ pour les frais d’autorisation. Cette découpe du prix implique qu’un ESTA refusé ne coûtera donc que 4 $. Précisons qu’une partie des revenus engendrés par la demande d’ESTA sert à la promotion du tourisme USA.

Le paiement de l’ESTA nécessite que vous possédiez une carte de paiement ou un compte PayPal, la demande ESTA étant une demande en ligne. Faire une demande d’ESTA revient à remplir un formulaire, le formulaire ESTA, qui se trouve sur le site officiel du gouvernement américain prévu à cet effet. Le formulaire de demande n’est pris en compte qu’une fois le paiement effectué.

Nous tenons à préciser que l’ESTA a une durée de validité de deux ans et autorise de multiples voyages aux USA au cours de sa validité. Plusieurs nuances sont à apporter pour cette information. La première est que la validité de l’ESTA peut être moindre si le passeport utilisé a une date d’expiration survenant avant les deux ans mentionnés. Ainsi, la validité du passeport détermine la validité de l’ESTA. Ce qui mène à notre deuxième nuance qu’est le besoin de faire une nouvelle demande d’ESTA si le passeport vient à changer (nouveau passeport). La dernière nuance concerne, quant à elle, le type de séjour autorisé par l’ESTA. Du fait des règles établies par le Visa Waiver Program qui régit l’ESTA, le séjour aux USA doit être un voyage touristique ou un voyage d’affaires de 90 jours maximum réalisé par voie aérienne ou maritime par un voyageur originaire d’un pays signataire du programme d’exemption de visa.

L’ESTA a un coût fixe, qu’il s’agit d’une première demande, d’un renouvellement ou d’une nouvelle demande suite à un refus causé par une erreur de frappe dans le formulaire en ligne. Il est toutefois possible qu’il vous est demandé de vous acquitter d’un coût plus élevé si vous faites une demande sur un site privé. Ce n’est pas le prix de l’ESTA qui change, mais le coût de services complémentaires qui s’ajoute. Il peut s’agir de la vérification des données, d’une assistance personnalisée, de la mise en place d’un compte client, etc.

Le coût d’un visa USA

Si vous n’êtes pas admissible à l’ESTA ou que votre voyage ne s’y prête pas, il faut que vous demandiez un visa aux services consulaires de l’ambassade américaine. Le type de visa dépendra de la nature de votre séjour aux USA : un visa non-immigrant pour un séjour temporaire et un visa immigrant, plus connu sous le nom de carte verte, pour une expatriation aux Etats-Unis.

Le prix d’un visa américain pour un séjour temporaire est de 160 $ minimum, à l’image du visa touristique, visa étudiant ou visa de stage et de 265 $ maximum pour un visa K-1 permettant de se rendre aux USA pour se marier à son conjoint de nationalité américaine, par exemple. Faire une demande de visa implique de constituer un dossier de demande et de le présenter à un agent consulaire de l’ambassade des Etats-Unis.

Le prix d’une carte verte est encore plus élevé, minimum de 535 $, et relève d’un parcours du combattant. La demande doit émaner d’un sponsor américain, à moins que vous ne tentiez votre chance à la loterie green card. La carte de résident permanent permet d’immigrer légalement aux USA et offre donc l’opportunité de travailler aux USA.