Quand faire un ESTA ?

Si vous comptez voyager aux USA par voie aérienne ou maritime, il est important que vous pensiez à demander une autorisation de voyage. Cette autorisation est à obtenir avant le départ, car il n’est pas ici question de demander un visa sur place. D’ailleurs, sans autorisation, vous ne serez pas autorisé à procéder à l’embarquement.

Quand faire ESTA

Quand faire ESTA

Le gouvernement américain met à disposition deux types d’autorisation : l’ESTA, dans le cadre du programme d’exemption de visa, et le visa américain. Notons que les services consulaires délivrent plusieurs visas différents, selon la nature du séjour (travailler aux USA, y faire un stage, des études, etc.). Dans cet article, nous mettrons l’accent sur l’ESTA : pour quel type de séjour le demander et quand faire la demande.

Quand dois-je faire une demande d’ESTA ?

Avant de réaliser la moindre démarche, demandez-vous si vous respectez bien les critères d’obtention du document ESTA. Si vous n’êtes pas admissible, c’est un visa court séjour qu’il faudra demander au consulat ou à l’ambassade. Il est également important que le passeport utilisé pour le séjour aux USA soit un passeport électronique ou biométrique en cours de validité. Un passeport valide est un passeport couvrant toute la durée de séjour aux Etats-Unis.

Qui peut obtenir l’ESTA ?

L’ESTA, pour Electronic System for Travel Authorization, est une autorisation de voyage électronique qui s’inscrit dans le cadre du Visa Waiver Program. A l’heure actuelle, on compte 38 pays concernés par ce programme, dont la France, la Belgique ou la Suisse. Les ressortissants des pays signataires sont donc exemptés de visa, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas à se rendre à l’ambassade américaine pour obtenir un visa USA avant leur voyage aux Etats-Unis. En remplacement du visa, le gouvernement américain leur demande d’obtenir une autorisation ESTA.

La nationalité du voyageur est déterminante, mais pas exclusive. L’entrée sur le sol américain n’est accordée qu’aux voyageurs ne représentant aucune menace pour la sécurité intérieure américaine. Le gouvernement américain a, à cet effet, décrété que les ressortissants ayant pour double nationalité, la nationalité d’un pays à risque se verraient refusés d’ESTA, peu importe la participation au programme d’exemption de visa. Les pays en question sont l’Irak, l’Iran, la Syrie et le Soudan. Les autorités américaines comptent sur le formulaire ESTA pour déterminer qui est un risque, tel est en effet le but de la série de questions fermées portant sur l’état de santé, les antécédents judiciaires, la consommation de drogue, les voyages effectués depuis le 1er mars 2011, etc.

Pour quel voyage aux USA utiliser un ESTA ?

Le motif de votre voyage aux USA ainsi que sa durée ont également toute leur importance. Seul un séjour temporaire est autorisé avec un ESTA. Ce séjour ne doit pas dépasser 90 jours maximum et être un voyage touristique ou un voyages d’affaires. Notons que le gouvernement américain considère une escale comme un séjour temporaire. De ce fait, vous aurez besoin d’une autorisation ESTA pour transiter par le territoire américain.

L’agent d’immigration, lors du passage aux douanes américaines, peut demander à voir une preuve de sortie du territoire. Présentez-lui votre billet retour ou de continuation si vous êtes en transit. La durée de votre séjour aux USA sera également vérifiée à votre départ, le douanier pouvant voir la date d’entrée sur le territoire américain du fait du tampon apporté à votre passeport.

Attention également à la manière dont vous entrez sur le territoire américain. En effet, vous ne pourrez entrer sur le territoire que par voies aériennes ou maritimes, par le biais d’une des compagnies aériennes ou maritimes agréées par les autorités américaines.

A quel moment effectuer une demande d’autorisation de voyage ESTA ?

Nous vous conseillons fortement de réaliser votre demande d’autorisation ESTA le plus tôt possible, afin de ne pas vous retrouver sans autorisation à la veille de votre départ. Un ESTA refusé peut vous obliger à faire une demande de visa à l’ambassade des Etats-Unis, ce qui peut prendre plusieurs semaines.

Pour demander un ESTA, rien de plus simple puisqu’il s’agit d’une demande en ligne. Rendez-vous sur le site officiel du gouvernement américain, vous y trouverez le formulaire en ligne nécessaire à la demande. Le formulaire ESTA reprend vos informations personnelles, les données du passeport en cours de validité, une adresse sur place ainsi qu’un contact d’urgence. Il est complété par un questionnaire dont les seules réponses peuvent être “oui” ou “non”. Remplir le formulaire prend une vingtaine de minutes. Si vous souhaitez une assistance, il vous est possible de faire appel à un prestataire privé.

Suite au paiement des frais ESTA, une réponse peut vous être donnée immédiatement, mais il est également possible que vous ayez à patienter. Les autorités américaines s’engagent à répondre à votre demande ESTA dans les 72 heures. Pour accéder à votre dossier de demande, il faut retourner sur le site officiel avec votre numéro de demande et numéro de passeport. A défaut du numéro de demande, vous pouvez renseigner la date d’émission et la date d’expiration de votre passeport. Du fait du délai d’obtention, il est recommandé de commander votre autorisation de voyage électronique au plus tard 3 jours avant le départ.

L’ESTA a une durée de validité de deux ans, il n’est pas besoin de faire une nouvelle demande d’ESTA à chaque fois que vous vous préparez à voyager aux Etats-Unis. Attention toutefois de respecter la durée de séjour autorisée. De plus, l’ESTA est intrinsèquement lié au passeport biométrique ou électrique. Ainsi, la validité du passeport influence la validité de l’ESTA : un nouveau passeport requiert de faire une nouvelle demande. Refaire une demande n’est pas une formalité particulière, la demande de renouvellement est identique à la première demande.